chasse du 31 decembre 2009 à la "Blanchetiere"

31 décembre, date traditionnelle de la chasse de l' Equipage de Grain de Forêt au Domaine de la Blanchetière
Pour cette journée traditionnelle, de nombreux amis et l' Equipage au complet commencent par un copieux casse-croute concocté par Solange, le timing étant géré par Jean Michel !!! (merci à vous deux)
A 14 heures 15 par un temps doux, le départ est sonné et les 11 chiennes agrémentent celui-ci de leur joyeuse musique
La scène du laisser courre de cet après midi sera les épines et les buissons du coteau sis au Sud de la Blanchetière.
A peine mises à la voie que la grande musique se fait entendre. Chacun accélère le pas pour aller se poster aux passages stratégiques. La voie semble bonne et ça chasse bon train. Au bout de 10 minutes une vue est sonnée d'un bout de la parcelle, une autre à l'autre bout. Il semble que plusieurs lapins sont affolés par la musique des chiennes.

15 heures, un lapin bousculé sort des épines et débuche dans le coteau vers les terriers artificiels que Romain et Jean Michel ont construit, mais aujourd'hui, l'hôtel grand luxe est fermé, c'est jour de chasse !!!!
Il oblique et se réfugie dans un roncier proche. Rameutées les chiennes empaument la voie, la surallent quelques mètres et relancent

Notre Jeannot comprenant que sa chance de salut se trouve dans les grandes épines, il débuche à nouveau au nez des suiveurs et retrouve les grands ronciers et ses congénères déjà chassés.

Là, bien entendu, nouveau change et puis nouvelle musique et nouvelles vues. Les chiennes excitées par toutes ces menées bousculent un nouvel animal qui débuche, grimpe le coteau et rejoint un roncier où se trouve une ancienne dépendance agricole. Plusieurs chiennes se récrient et relancent leur animal qui redescend le coteau. Il croise les dernières arrivant avec peine en haut de la pente.

A toute volée, la chasse dévale la colline. Notre animal s'arrête dans un petit roncier, les chiennes criant à pleine gorge entourent les ronces et il ne franchira pas le paquet de chiens. Hallali!!!!!!!

Nous écartant des grandes épines en continuant dans cette plantation de noyers, dans un nouveau roncier les chiennes attaquent, l'animal débuche de quelques mètres, crochète et se met dans un autre tas de ronce. La chance ne lui sourit pas. Il se fera gober un instant plus tard

Vers 16 heures, nous changeons de quartier et foulons les sapinières de la Blanchetière. Un premier lapin viendra se réfugier près des vans sous le hangar. Romain arrête les chiennes, si la meute passe par là, il a peur pour les boites de pointes de son père et décide de fouler dans la grande sapinière.
Les chiennes attaqueront deux lapins qu'elles chasseront chacun une dizaine de minutes et finiront par les perdre. La lumière du jour diminuant, la chiennes sont rameutées et rentrées au chenil le temps de préparer la curée.

Belle curée sonnée par 9 trompes, les honneurs à un ami sonneur du Maître d'Equipage

Un très belle journée dans ce territoire vif en animaux. Au regard de l'année précédente, on ressent les effets des aménagements cynégétiques du territoire Bravo Jean Michel et Romain

Après le verre de l'amitié chacun s'en est allé vers les réveillons
cr de GG

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×