Chasse du 29 Novembre 2009

 

Chasse du 29 Novembre


R.V. 8H45 chez Bruno, café-goutte et départ pour le territoire de chasse. Arrivés sur place: passée aux canards : une vingtaine de canards qui décollent avant que nous soyons tout à fait poster.
Papa, 2 cartouches
Etienne, 2 cartouches
Thierry 1 cartouche " pour faire plaisir aux gamins
et moi, 2 cartouches,
résultat : 0 canard.

Après, départ pour la chasse au lapin. Aujourd'hui, neuf chiens.
Après avoir sonné les fanfares d'usage, nous commençons par le roncier de la butte de terre. Les chiens prennent connaissance sur la prairie et ne tardent pas à lancer. J'apperçois un premier lapin qui se terre devant moi mais les chiens continuent à chasser. Alors que je suis en train de boucher le trou, un deuxième lapin vient taper dans mes bottes et recule. Les chiens le chassent dans le roncier, le lapin débuche et rentre dans la haie du bord de la route. Les chiens sautent la route et balancent dans la haie de l'autre coté. Ils reviennent dans le fossé. Le lapin a retraversé la route mais par la buse. De l'autre coté, Devise le relance à vue. Le lapin fait une boucle dans le champ et revient au fossé. Les chiens le relancent et il se terre dans un roncier au milieu du champ.
Nous foulons ensuite les haies autour du champ puis de la plantation de peupliers. Nous levons trois lièvres et les chiens commencent à bouillonner. Nous revenons près de l'étang et Automne commence à crier près d'un tas de branches. De l'autre coté de la haie, "tayaut", un lapin prend le pré. Les chiens empaument la voie, Etienne aperçoit le lapin se taper dans le pré en bordure de la haie. Les chiens arrivent et le relancent à vue. Le lapin entre dans le roncier de la butte de terre où les chiens le chassent avant qu'il ne sorte et se refugie dans un souche creuse. Les chiens le grattent et l'aboient. Jérome soulève la souche et le lapin repart au nez des chiens dans la prairie. Il n'arrive pas à prendre d'avance sur les chiens. Il rentre dans une haie, recule et les chiens le coiffent.
Nous recommençons à faire les haies et tas de bois et les chiens réattaquent dans le vieux chemin. Un barrage est mis en place pour bloquer les trous de la blaireautière et le lapin vient y butter plusieurs fois. Puis, 2 lapins, un se terre, Sofia marque le trou et nous decidons de relancer l'autre. Il se fait chasser dans le vieux chemin et s'y fait prendre. Après, beaucoup de difficultés pour le retrouver dans ces ronces épaisses. Les chiens relancent 2 lapins près de la blaireautière qui s'y terrent rapidement.
Nous commençons à faire le tour de l'étang quand un lapin est lancé dans la haie et débuche. Les chiens empaument la voie dans le pré. Un court balancé, les chiens reprennent la voie à rentrer dans le roncier de la butte de terre (il est bon ce roncier!). Les chiens crient fort et le lapin redébuche et gagne la haie qui borde le chemin d'arrivée où il se fait battre. Les chiens le pincent et le relachent. Bruno dit:"Lapin mordu, lapin perdu", mais non!!! Ca chasse toujours. Bruno le voit se taper devant lui, les chiens le relancent et "hallali".
Nous décidons d'arrêter là, il est midi. Curée à la "Boulay". Les honneurs à Bruno. Ouverture des paniers dans la salle de chasse dans une bonne ambiance.
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site