Chasse du 27 février 2010 à La Blanchetière

Chasse du 27 février 2010

La Blanchetière
( Coulongé 72 )
Temps doux ensoleillé vent sud est en début de chasse fraichissant en fin d'après midi et virant à la pluie d'ouest
Accompagnée de quelques bons amis, la famille de Grain de Forêt réunie au grand complet débute la journée par le casse-croute traditionnel agrémenté de cailloux en provenance directe de la mer
Seule Mathilde en déplacement dans les Landes joue les absentes

13 heures 30, départ pour la chasse, la meute aux ordres écoute les fanfares d'usage puis l'allocution du Maître. La famille de Grain de Forêt s'agrandit, deux de nos discrets amis, assidus des chasses, Pierre et Christel reçoivent l'épingle de l'Equipage, Félicitations. L'arrosage de cette promotion est à l'ordre du jour d'une prochaine chasse n'est-ce-pas !




Tous joyeux, les chiennes aux ordres, nous partons vers un lieu d'attaque inhabituel, un voisin nous a invité a découpler sur sa propriété riveraine de la Blanchetière sise commune de Aubigné le Racan
Dans des ronciers

percés de petits layons, les chiennes attaquent et lancent. Une vue est sonnée puis une deuxième, les chiennes ne chargent pas, quelques menées chantantes sur huit à dix mètres puis plus rien Un autre bout de voie, encore quelques mètres et la musique marque un silence voir un soupir !!!. La voie ne semble pas des meilleure.


Invisible comme évaporé dans les ronces, toutes les chiennes cherchent leur Jeannot. Un récrit puis deux, ça fonce de tout les bouts, on croirait que le buisson d'épines va suivre la meute, mais non il reste à sa place. Seul le gratte-mousse bondit affolé par la menée à laquelle il n'est pas habitué. Les chiennes poussent leur lapin qui gagne le grand bois jouxtant les fourrés, un balancé quelques récris, puis la muette. Un nouveau défaut, avants, retours, tout est fait, rien, pas de connaissance de voie.
On reprend les chiennes et on recule de nouveau, de nouvelles émanations, les essuie-glaces fonctionnent. Le même ou un nouveau, mystère ?? De sa petite voie Olive se récrie, Rosalie l'imite, Sologne s'y met, ça se réchauffe et  tayaut! une vue au saut du layon. Ce lapin est emmené assez rapidement sur une dizaine de mètres et là, la voie semble encore disparaître, seule Devise continue suivie de ses consœurs muettes
Quinze mètres plus loin quelques unes donneront un peu de voie et la meute finira près d'un tas de bois où notre Jeannot a vraisemblablement choisi de nous tirer sa révérence
D'autres taillis seront foulés sans succès.
Contraints et forcés, on change de commune, nous rejoignons la Blanchetière et son coteau et passons sur Coulongé

Des grandes épines noires

nous entendons les premiers récris puis un tayaut! la chasse se fait battre au bas du coteau. Entendant ce tintamarre, sans un bruit un lièvre prend la poudre d'escampette, gravit le coteau et disparaît la recherche d'un gîte plus calme

Pendant ce temps la chasse continue, les chiennes ont l'air d'en vouloir. Une nouvelle vue est sonnée, ça viens vers le dégarni en bas du coteau.

Visiblement surpris sur son parcours a découvert par la présence d'Hubert

un veneur de lièvre, notre Jeannot s'arrête, écoute la meute, crochète à droite puis a gauche et se remise dans un roncier à mi pente. Jean Michel et Pierre ne le voient pas ressortir. Les chiennes bien appliquées à la voie arrivent au roncier en criant. Que se passe-t-il ? Si les épines nous empêchent de voir, ce n'est pas le cas des chiennes. Elles trouvent leur lapin et hallali il est 14 heures 50

Nouveau retour dans les épines noires, nouveau lancé, la musique s'échauffe, ça vole, la chasse semblent plus endiablée, tayaut! puis à l'autre bout de la parcelle une autre vue. Doit on sonner Les Animaux en Compagnie ? Non, tenons nous au lapin poursuivi par les chiennes et au proverbe qui dit " un tien vaut mieux deux tu l'auras ! "
Après être passé devant Christel et Fanfan à vive allure, notre lapin crochète à Sosso et regagne les épines, contourne Pierre. La musique des chiennes est andante, elles commencent l'ascension du coteau sans trop de conviction, nous pensons qu'elles surallent la voie. Jérôme et notre Maitre essaient de rameuter et de relancer vers les épines, c'était sans compter sur la ténacité de cette brave Automne qui de quelques récrits tire toute la meute dans le coteau
Jean Michel, Olivier, Béatrice, Margot et Pauline n'ont rien vu. Jean Michel surpris, essuie les gouttes d'eau de ses lunettes mais ça ne change rien, le lapin est bien passé au nez et à la barbe de tous
On gravit le coteau pendant que la meute continue en musique aux grosses épines du plateau. La pluie semble rendre la voie meilleure. Les chiennes chassent en paquet, et reviennent près d'une ancienne cabane abandonnée et tout d'un coup hallali !
il est 15 heures 30. Notre lapin a du vouloir redescendre le coteau mais gêné par le bavardage des suiveurs, il s'est arrêté en bordure et son hésitation lui sera fatale.

Silence on écoute!!!

Maintenant la pluie nous accompagne, on quitte le coteau. Romain est tenté d'aller fouler les sapins derrière la Blanchetière
Les chiennes lancent et là ça chasse à pleine vitesse, une vue, une autre, ça charge, la musique que l'on entend est significative. Notre lapin tente une fuite vers le chenil, mais sonné, il fait une double et retraverse la parcelle, franchit la route et change de sapinière. On en est au "Changement de Forêt ", la meute file, une magnifique musique identique à celle que l'on adore accompagne ce cortège.
Tout les bonnes choses ayant une fin, ce qui devait arriver, arriva. Après 20 minutes de poursuite sans interruption " halali!"  il est 16 heures 30 et notre dernier lapin est cordé et a bien été pris à courre !
La retraite prise sous la pluie



Pendant la préparation de la curée sur la table de découpe, les chiennes se battent blessant Rosalie sans trop de gravité et mordant Romain venu les séparer. L'assistante véto présente à soigné uniquement la chienne
La curée sous la pluie calme les esprits et l'appétit de ces demoiselles. Les honneurs sont faits à Stéphane L.
Le verre de l'amitié clôture cette journée sympathique et agréable Merci à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à cette réussite
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site