Chasse du 21 février 2010 à "Porée la forêt"

 

Chasse du 21 février 2010

Parc du Chapeau rouge sis au sud et en bordure de la Forêt de Lannouée

C'était le déplacement annuel de l'Equipage de Grain de Forêt en terre Bretonne, merci Anne de Bretagne pour la gratuité des autoroutes, dommage que tu n'ai pas songé au carburant !

Sous le crachin local de samedi soir, nous étions accueillis par un couple d'amis  du forum "Vénerie dans l'ouest". Après l'apéro pour nous remettre du voyage, une repas convivial réunissant des amis de nos hôtes et l'Equipage nous était servi.  Chansons, histoires de chasse agrémentaient largement cette soirée



Le lendemain le réveil dur dur, mais chasse obligeant, St Hubert guettant les trainards du coin de son œil sévère, nous nous rendons sur le lieu de chasse où nous sommes accueillis par le gestionnaire des lieux
Après le traditionnel casse-croute et quelques plaisanteries sur l'amnésie passagère de certains, 11 heure 15, départ pour la chasse, fanfares d'usage et en avant à la conquête de l'ouest !!!

"Conquête de l'ouest version Grain de Forêt"



Temps ensoleillé, 10 à 12°, vent de sud, terrain sablonneux, rosée jusqu'en fin de matinée

Dans ce magnifique enclos aux parcelles nommées de noms asiatiques enchanteurs, les lapins en surpopulation sont eux aussi sont atteints par l'urbanisation galopante. Des terriers en veux tu en voilà, chaque monticule de terre est un véritable gruyère et les aménagements réalisés pour cette espèce sont fréquentés c'est le moins que l'on puisse dire.

Dans une parcelle de sapins et de châtaigniers, les chiennes lancent un premier animal qui gicle à leur nez. Course poursuite sous les fougères et les grandes ronces, jolie musique, puis défaut. Chacune d'elles cherche sous les encouragements du Maître puis une dizaine de mètres plus loin relancé par la petite Olive La musique s'emballe, les chiennes volent puis silence. Notre Jeannot devait en avoir assez de se faire malmener, il choisit le direct au terrier. C'est le plus sur.

Nouvelle attaque, nouveau défaut, nouveau relancé, nouvelle musique et de nouveau panne de son, le poursuivi est rentré en terre. Cinq fois, il nous referont le même coup, 5 minutes de chasse à toute volée et à chaque fin de film, dans la raboulière.

Pour éviter ces terrés trop faciles, le Maître dispose des guetteurs sur le grandes garennes. On y retrouve Sosso en garde-terrier battant le manche de fouet sur le pibolle. Je crois qu'il va falloir investir et équiper les boutons d'une claquette !!!!!!

Cela va sans se dire, ces petites courses ont aiguisé l'appétit des chiennes. Dans une parcelle plus claire, un nouvel animal est lancé, musique à toute volée, train infernal. L'orchestre raisonne de tout ses cuivres, puis défaut. Les chiennes surallent la voie pour finir en carafe quelques dizaines de mètres plus loin. Jérome fait les retours, Devise relance et le paquet suit, le chasse saute un layon et change de parcelle. Ca fonce, le lapin fait un crochet pour revenir à son enceinte d'attaque mais c'était sans compter sur la vélocité de Caline. Hallali par terre sans un cri à 12 h 45

"On change d'enceinte"

"

"Il n'y pas que les chasseurs qui ont soif!"
 


Les chiennes se désaltèrent dans un abreuvoir à faisans puis repartent dans une nouvelle parcelle bordant la périphérie du parc, quelques récris et Sirène lance en solo, la meute rallie et ça caracole dans le fougères, puis léger balancé, nouveaux récris et course d'une nouvelle dizaine de mètres, défaut. Les avants et les retours sont faits, rien pas de connaissance, pas une des chiennes ne met le balai de l'essuie-glace en marche. Sur l'allée de bordure à un trentaine de mètres, une vue est annoncée, puis un ˮ tayaut ˮ sur un autre layon. Un de nos suiveurs commence à parler le Vénerie, ça change du lalala!!!!! Est ce le même lapin ? Mystère.
Les chiennes mises à la voie repartent à toute vitesse. La chasse saute à nouveau l'allée et reviens dans l'enceinte d'attaque. Quelques balancés sous les fougère et de la jolie musique, puis en bordure d'allée, Hallali, les dents de Caline ont encore stoppé notre garenne dans sa fuite vers le salut
Trois autres lapins seront lancés après cette prise et finiront comme les précédents, au terrier.

"La fatigue se fait sentir"

 


"

15 heures 45 Certains participants de repas de la veille accusant de la chasse ou un peu de fatigue , nous rentrons au rendez-vous

"La calèche des dames version Grain de Forêt"

 





"Curée sur l'allée centrale du milieu !!!!!! Sonnés deux fois, les honneurs de ce laisser courre sont faits à M LECORRE "



Le verre de l'amitié agrémenté de quelques boutades clôtureront cette magnifique journée
Merci à tous ceux qui de près ou de loin se sont investis dans la réussite sans faille de ces excellents moments
 
CR de GG

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site